Contre-indications

ESSURE a été retiré du marché en septembre 2017 en Europe

Ces contre-indications sont essentielles et leur respect garanti la qualité de la prise en charge de la patiente ainsi que son vécu à la suite de ce geste de stérilisation définitive.

  • accouchement, IVG ou fausse couche récente: il est recommandé d'attendre "plusieurs mois" après une grossesse avant d'envisager cette pose.
  • présence d'une infection de l'utérus et/ou des trompes évolutive, non traitée.
  • risque de grossesse très précoce: retard de règles, échec récent d'une contraception locale, oubli de pilule lors du cycle de la pose ou du cycle précédent.
  • grossesse évolutive ou non évolutive: il est bien entendu impossible de poser ces micro-implants en début de grossesse même si celle ci n'est pas souhaitée.
  • allergie avérée au Nickel.

Les points suivants ne sont pas des contre indications mais doivent être évoqués:

  • contexte familial stressant: séparation, problèmes professionnels... Il faut savoir, le cas échéant, reporter cette décision de contraception définitive lorsque le contexte familial ou professionnel n'est pas des plus simples.
  • désir (ou pire, pression) du conjoint non partagé par la femme: en effet l'avis du conjoint n'est légalement pas nécessaire.
  • enfin chaque femme doit partager ce souhait et cette décision avec son propre médecin; en effet quelques histoires personnelles peuvent rendre cette méthode de stérilisation définitive inappropriée à certains cas particuliers.

Dernière mise à jour le 4 octobre 2017