Le Fibrome

Le fibrome utérin est une formation bénigne, toujours bénigne, qui se développe au sein de l'utérus à partir du muscle utérin.

Le fibrome est une pathologie très banale qui concerne de nombreuses femmes. Sa taille varie de quelques millimètres à plus de 20 centimètres. Il est situé soit à l’extérieur de l’utérus, soit dans l’épaisseur même du muscle utérin soit alors à l’intérieur de la cavité utérine ; ce sont ces derniers fibromes qui sont véritablement intra cavitaires qui seront observés par l’hystéroscopie diagnostique.

L'intérêt de l'hystéroscopie est d'apprécier la présence ou non d'un fibrome intra-cavitaire. Cela est important car la présence d'un fibrome utérin peut expliquer l'existence de saignements anormaux en dehors des règles ou alors la présence de règles abondantes, voire hémorragiques ou prolongées. L'existence d'un fibrome peut également expliquer certaines situations de stérilité.

Les fibromes peuvent être ensuite classés en fonction de leur proportion située à l'intérieur même de la cavité utérine: fibrome de type I, II ou III selon qu'ils sont majoritairement, moyennement ou faiblement situés à l'intérieur de l'utérus. Plus la proportion du fibrome située à l'intérieur de la cavité utérine augmente, plus sa responsabilité dans les saignements anormaux ou dans la stérilité devient importante.

L'hystéroscopie diagnostique va décrire le fibrome : sa taille, sa proportion intra-cavitaire, sa vascularisation (et donc son activité), sa topographie et ainsi définir les conditions propres à son exérèse. Certains fibromes sont plus difficiles à opérer que d'autres : les fibromes du fond, les fibromes des cornes et les fibromes de l'isthme de l'utérus.

Dans de nombreuses situations, l'hystéroscopie opératoire sera le traitement de référence du fibrome utérin.

Dernière mise à jour le 4 octobre 2017