Les instruments opératoires

A l'extrémité de chaque hystéroscope opératoire il existe un petit instrument opératoire qui va permettre au chirurgien de réaliser avec précision son geste opératoire.

Les instruments les plus fréquemment utilisés sont :

Les anses de résection : elles permettent l'ablation par résection des fibromes, des polypes, des rétentions, des hypertrophies endométriales. Des petits copeaux sont progressivement ôtés et sont envoyés au laboratoire pour analyse au microscope.

Les pointes de section ou de coagulation : elles permettent de sectionner des tissus et sont souvent utilisées dans le traitement des synéchies, des cloisons et à la réalisation des hystéroplasties d'agrandissement. Leur utilisation ne permet pas l'analyse du tissu au laboratoire. Il est donc indispensable d'utiliser ces instruments dans de bonnes indications.

Les roller ball : elles servent essentiellement à réaliser une coagulation de l'endomètre. Leur utilisation ne permet pas l'analyse du tissu au laboratoire. Il est donc indispensable d'utiliser ces instruments dans les bonnes indications, en l'absence de doute quand à la nature des lésions qui sont traitées. Toutes les précautions doivent avoir été prises auparavant.

Dernière mise à jour le 4 octobre 2017