La Distilbène

Le Distilbène® est un oestrogène de synthèse qui a été prescrit chez les femmes enceintes jusqu'en 1977. Ce médicament a été à l'origine de malformations de la sphère gynécologiques chez les filles de ces mères. Les femmes atteintes sont donc celles dont la mère a pris du Distilbène® lors de leur grossesse.

Hysteroscopie.org ne parlera que des conséquences sur l'utérus (la morphologie de sa cavité, sa muqueuse) de l'exposition in utero au Distilbène®. Toutes les autres informations concernant les conséquences du Distilbène® peuvent être retrouvées sur les sites spécialisés signalés en bas de page.

Le col a un aspect spécifique qui ne sera donc pas développé ici.

Les conséquences de l'exposition au Distilbène® sur l'utérus

  • utérus de petite taille ou hypoplasique
  • utérus déformé en T
  • striction médiocavitaire
  • diverticules utérins
  • faible ampliation de la cavité utérine
  • rétrécissement des ostiums tubaires
  • diminution de l'épaisseur de la muqueuse utérine
  • trouble de la vascularisation de cette muqueuse

L'hystéroscopie diagnostique chez les femmes Distilbène®

Cet examen est plus difficile à réaliser pour plusieurs raisons:

  • médicalisation importante de la sphère génitale de ces femmes et "ras le bol" fréquent
  • anomalies du col fréquentes rendant l'accès souvent plus difficile à la cavité utérine
  • canal cervical souvent plus étroit
  • examen souvent plus sensible en raison d'une moindre "souplesse" de cet utérus
  • cavité utérine de petite taille et accès aux cornes utérines difficile

Pour toutes ces raisons, la réalisation de l'examen avec un hystéroscope souple trouve chez ces femmes toute sa place; et cela préférentiellement à l'utilisation d'un hystéroscope rigide.

De plus toutes les pathologies développées sur hysteroscopie.org peuvent se rencontrer au sein d'un utérus distilbène®. Elles auront leur propre traitement. Un seul geste, l'hystéroplastie d'aggrandissement ou métroplastie est spécifique de l'utérus distilbène® et sera développé avec l'hystéroscopie opératoire.

Dernière mise à jour le 4 octobre 2017