L'intervention

Organisation de l’intervention Thermachoice®

Cette intervention peut être réalisée soit par un chirurgien gynécologue soit par un médecin gynécologue. Il ne s’agit pas, vis à vis de la sécurité sociale et des qualifications professionnelles requises d’un acte chirurgical.

Ce geste est techniquement facilement reproductible et ne nécessite qu'une très courte période d'apprentissage.

Cette technique nécessite d’être envisagée après un examen diagnostique complet. Elle se déroule au bloc opératoire dans les conditions d’asepsie habituelles pour un acte opératoire. La patiente est installée, en position gynécologique.

La procédure se réalise en hospitalisation ambulatoire : la patiente arrive le matin de son intervention et pourra rentrer chez elle dans la journée, sauf avis contraire du médecin et sous réserve qu’elle ne soit pas seule chez elle la première nuit.

Une heure avant l’intervention, il est recommandé d’administrer un anti-inflammatoire non stéroïdiens (AINS).

Le choix de l’anesthésie doit faire l’objet d’une discussion entre le chirurgien et la patiente. L’acte peut se réaliser le plus souvent sous anesthésie générale.

Déroulement de l’intervention Thermachoice®

Après avoir réalisé la préparation habituelle pour une patiente au bloc opératoire (application d’une solution désinfectante sur la région périnéale, drapage avec des champs stériles), le gynécologue va mettre en place un speculum puis faire une hystéromètrie (pour mesurer la longueur de la cavité utérine). Il connecte ensuite la sonde à ballonnet Thermachoice® (en silicone) au générateur et introduit celle-ci dans l’utérus sans dilater le col au delà de 5mm.

Il va ensuite remplir le ballonnet à l’aide d’une seringue (maximum 35ml) avec une solution stérile injectable à 5% de dextrose (D5W) afin que le ballonnet vienne épouser parfaitement l’intérieur de la cavité utérine.

Le liquide va ensuite être chauffé jusqu’à atteindre la température de traitement (87°C). Cela prend généralement entre 15 et 45 sec.

La phase de traitement commence alors et va durer 8 minutes. Pendant ce temps, le chirurgien n’intervient pas et laisse la chaleur agir sur la muqueuse utérine (endomètre).

Une fois les 8 minutes passées, le chirurgien aspire le liquide contenu dans le ballonnet à l’aide de la seringue, retire la sonde de l’utérus et la jette.

L’intervention Thermachoice® est alors terminée.

Suites de l’intervention Thermachoice®

Les suites opératoires généralement rencontrées sont simples.

Habituellement, des pertes vaginales sont constatées dans les jours qui suivent l’intervention et peuvent durer quelques semaines. En général, les pertes sont décrites comme sanglantes pendant les premiers jours suivants l’intervention (comme des règles), séro-sanglantes au bout d’une semaine environ, puis séreuses. En cas de survenue de crampes utérines, un anti-inflammatoire pourra être prescrit.

Une visite post-opératoire est programmée à 3 à 4 semaines après l’intervention.

Dernière mise à jour le 4 octobre 2017