Le Traitement de la Synéchie de l'Utérus

L'hystéroscopie opératoire est le traitement par excellence de la synéchie de l'utérus.

La synéchie sera sectionnée le plus souvent ce qui est suffisant. Certains traitements sont très aisés. D'autres sont beaucoup plus difficiles lorsque les repères anatomiques habituels ont disparus; c'est le cas dans les synéchies complexes.
La prévention des récidives est essentielle: traitements hormonaux, mise en place d'éléments mécaniques au sein de la cavité en fin d'intervention (stérilet, sonde de Foley pédiatrique, lame de Delbet découpée en "patte de canard"), mise en place de gels anti adhérences (Hyalobarrier...). Les antibiotiques ne sont pas recommandés de façon systématique.

Il s'agit véritablement d'une intervention minutieuse de reconstruction de la cavité utérine qui nécessite une grande prudence. Ces utérus sont souvent fragiles et ne cicatrisent parfois pas très bien. Cette intervention doit permettre à un utérus qui a perdu sa capacité de nidation de la retrouver. Parfois une seconde et rarement une troisième intervention peut être nécessaire sur des synéchies complexes et anciennes qui auront ainsi terriblement altéré la cavité utérine et l'endomètre.

Le contrôle post opératoire : il est essentiel et doit être précoce. Dans tous les cas la réalisation d'une nouvelle hystéroscopie diagnostique dans les suites opératoires pour apprécier l'état de la cavité utérine est indispensable. Cet examen de contrôle permettra également de lever une petite adhérence post opératoire ou alors permettra de préparer et de guider le second geste opératoire si celui ci est nécessaire. Le suivi d'une synéchie doit être d'une durée de 3 mois à an après la récupération d'une cavité utérine normale selon l'état initial de la cavité utérine. Enfin l'obtention d'une nouvelle grossesse est la véritable réussite du traitement des synéchies.
 

Les greffes de cellules souches sont une voie de recherche et d'avenir pour permettre la recolonisation, la régénaration par l'endomètre de ces cavitées parfois très altérées.

Dernière mise à jour le 14 octobre 2017