Le Traitement Chirurgical de la Rétention

L'hystéroscopie opératoire est le traitement chirurgical de référence de la rétention placentaire ou trophoblastique

Ce traitement va ôter les tissus anormaux qui persistent à l'intérieur de la cavité utérine à la suite d'une fausse couche, d'une interruption de grossesse ou parfois d'un accouchement. La résection de cette rétention se réalise aisément le plus souvent. Il est important d'ôter toutes les lésions, de respecter la muqueuse adjacente et le muscle utérin sous-jacent lors de l'intervention.

Ces tissus seront envoyés par principe au laboratoire qui va les analyser; en quelques jours le résultat histologique sera disponible.

Un contrôle post-opératoire par une hystéroscopie en consultation est parfois nécessaire pour s'assurer d'une part que la totalité des lésions ont été ôtées et d'autre part de l'absence de synéchie au niveau de la zone de résection.

Par ailleurs, lors de la résection d'une rétention, il est parfois possible de retrouver la présence d'un fibrome utérin ou d'un nodule d'adénomyose qui pourrait donc être à l'origine de cette rétention. La résection de cette formation sur laquelle s'est insérée la rétention doit alors être effectuée dans le même temps opératoire. Enfin il n'est pas recommandé de réaliser un curetage pour le traitement de ces rétentions; en effet le curetage est un geste qui se réalise à l'aveugle, qui est incomplet, qui est traumatisant pour l'endomètre et enfin qui à un risque de se compliquer d'une synéchie.

Dernière mise à jour le 5 octobre 2017