Le Traitement Chirurgical de l'Adénomyose Utérine

L'hystéroscopie est le traitement chirurgical de choix de l'adénomyose; en effet ce traitement permet l'ablation de nombreuses lésions d'adénomyose tout en conservant l'utérus. L'adénomyose est décrite sur cette page.

Le traitement par hystéroscopie opératoire permet l'ablation des lésions d'adénomyose. Il peut emporter une seule lésion parfois lorsque celle-çi est importante. Ce traitement sélectif de certaines zones de lésions adénomyosiques est donc possible. La fécondité est alors préservée voire dans certaines situations rares et bien précises améliorée. 

Parfois la totalité de l'endomètre doit être oté lorsque l'adénomyose est diffuse, profonde et majeure; ce traitement est alors appelé endométrectomie profonde ou résection endométriale. Ce traitement est une véritable alternative à l'ablation de l'utérus et est alors incompatible avec le souhait d'une nouvelle grossesse. 
Ce geste opératoire provoque un amincissement de la paroi de l'utérus; il nécessite donc de la prudence. Le geste opératoire peut être complet ou au contraire ne concerner qu'une partie de la surface de la cavité utérine.

Ce traitement profond et complet de l'adénomyose utérine altère totalement les capacités fécondante de l'utérus; en effet l'une des conséquences de cette intervention en d'entrainer des adhérences dans l'utérus (des synéchies) qui vont diminuer également les hémorragies lors des règles ultérieures. Il est donc formellement contre indiqué d'envisager cette intervention complète chez une femme qui souhaite encore obtenir une grossesse.

Ces lésions d'adénomyose seront envoyées au laboratoire qui, par principe, va les analyser; en quelques jours le résultat sera disponible. 

Les clichés ci dessus objectivent la crypte bleutée d'adénomyose enfouie sous la muqueuse, puis le vieux sang qui s'en échappe une fois la crypte incisée et enfin la crypte sous jacente recouverte de muqueuse utérine. C'est cet aspect qui objective le traitement chirurgical conservateur de l'utérus de l'adénomyose utérine.

Dernière mise à jour le 5 octobre 2017