L'utilisation de Versapoint

Le principe de Versapoint®

Il s'agit d'un matériel spécifique qui permet le traitement de certaines lésions bénignes situées à l'intérieur de l'utérus. L'avantage de ce matériel est d'utiliser un hystéroscope opératoire de faible diamètre (5 mm) d'une part, et d'autre part le sérum physiologique comme liquide de distension de l'utérus. Cet instrument vaporise directement les lésions. Enfin, l'anesthésie locale est parfois suffisante.

Les avantages de Versapoint®

L'utilisation de ce matériel permet parfois la réalisation de ce geste sous anesthésie locale.

La meilleure indication de Versapoint® est le traitement des synéchies et des cloisons utérines. Ces deux pathologies vont être détruites, vaporisées par Versapoint®.

Certains polypes et fibromes peuvent également être détruits avec cette technique opératoire. Il est indispensable d'être assuré qu'il n'y a aucun risque de cancer avant toute intervention par Versapoint®; en effet les lésions étant vaporisées, elles ne peuvent pas être analysées au laboratoire. Cela ne cause pas de problème pour le traitement des fibromes; en revanche il faut demeurer très prudent dans le traitement des polypes de l'utérus.

Versapoint® permet de ne pas dilater le col chez les femmes jeunes: en effet le faible diamètre de l'instrument éviter de dilater ce col, ce qui est important dans certaines situations.

Il s'agit d'un matériel jetable à usage unique.

Les inconvénients de Versapoint®

Le générateur qui permet le fonctionnement de Versapoint® est onéreux.

Son utilisation reste un acte chirurgical réel avec des complications toujours possible. Il doit donc être réalisé par un chirurgien gynécologue exclusivement formé à cette technique opératoire ainsi qu'aux techniques chirurgicales conventionnelles et à la gestion des complications potentielles.

La présence de sang dans l'utérus empêche l'utilisation de Versapoint®. Comme pour toute intervention dans l'utérus, la grossesse et l'infection de l'utérus sont des contre indications à l'utilisation de cette technique opératoire.

Il y a parfois des malaises à la suite de cette intervention sous anesthésie locale.

Les complications de l'utilisation de Versapoint®

Certaines perforations de l'utérus ont été signalées avec des risques de lésions de l'intestin, de la vessie ou des gros vaisseaux situés à l'intérieur de l'abdomen avec l'utilisation de Versapoint®; ces complications sont très rares. Il a été également signalé des brûlures chez les patientes et chez les praticiens en raison du contact avec l'électrode chauffante située à l'extrémité de l'instrument.

Le passage des bulles, générées par la vaporisation des lésions, dans la circulation sanguine de la patiente est également une complication rare.

Dernière mise à jour le 4 octobre 2017