Quelques cas particuliers



Grossesses évolutives et Essure


Certaines grossesses ont été menées à terme chez des femmes porteuses des micro-implants Essure®. Il s'agit soit de grossesses spontanées après échec d'Essure soit de grossesses sur FIV lorsque les trompes ont été obstruées volontairement dans certaines situations très particulières (hydrosalpinx) de fécondation in vitro (FIV).
Il n'y a pas encore de données scientifiques suffisantes pour établir un risque supplémentaire de la grossesse lorsque celle ci survient après pose d'Essure.


Stérilet et Essure

Il est possible de poser des micro implants avec un stérilet présent au sein de la cavité utérine. Cette pose est moins facile et présente donc plus d'échecs. l'avantage est de conserver le stérilet lors des 3 mois suivant la pose en attendant la vérification de la bonne pose par la radiographie de l'abdomen.



IVG et Essure

Il existe en France 13 000 IVG par an chez les femmes de plus de 40 ans. Ce nombre varie guère depuis de nombreuses années malgré les diffusions d'informations sur la contraception.
L'un des objectifs de l'efficacité d'Essure est très certainement de diminuer les grossesses non souhaitées et de tenter d’agir sur le taux d’IVG chez les femmes qui souhaitent définitivement ne plus avoir d'enfants.